Subvention : étudions votre éligibilité

Bienvenue sur le blog Gest'Europe

Bonnes pratiques

Le chèque-vacances : Un avantage pour les salariés d'un garage
17 nov 2022

Temps de lecture : 1 min 8

Comment mettre en place les chèques vacances dans un garage ?

Les chèques vacances sont des titres de paiement, prenant la forme de coupures physiques de 10, 20, 25 ou 50 € ou de « e-chèques » (uniquement utilisables sur internet) de 60 €.

Valables deux ans à partir de leur date d'émission (par exemple un chèque émis en 2022 est valable jusqu'au 31/12/2023), mais échangeables en fin de validité sous trois mois.

Utilisables tout au long de l'année, auprès de 200 000 hôtels, clubs de vacances, campings, restaurants, trains, avions, locations de voiture, parcs d'attractions, musées, monuments... en France et UE.

Ces titres nominatifs peuvent être utilisés par leurs bénéficiaires directs, mais aussi par leurs conjoints, concubins ou partenaires de PACS et les personnes fiscalement à leur charge.

Les chèques-vacances doivent être payés en partie par l'employeur et en partie par le salarié et les dirigeants ou gérants d'une entreprise de moins de 50 salariés peuvent eux-mêmes bénéficier de ces titres.

Le chef d'entreprise formule une proposition soumise à l'ensemble des salariés. Le montant des titres et la part prise en charge doivent répondre à des critères de revenus et de situation familiale.

La part doit être plus élevée pour les salariés dont les rémunérations sont les plus faibles.

La contribution de l'employeur pour chaque salarié est exonérée de charges 80 % de la valeur des chèques-vacances  (sauf CSG-CRDS) dans la limite de 490 € par an et par bénéficiaire (30 % du Smic brut mensuel).

Côté salarié, la contribution de l'employeur n'est pas imposable.

L'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) est le seul organisme habilité à émettre ces titres et prélève 1 % en frais de commission.

FLYER ANCV

Articles associés

Poster un commentaire

Nom :

Commentaire :